NOTE D’INTENTION

PROPOS DE LA PIECE

Neige est un texte qui parle de la jeunesse, du manque de confiance en soi de son héros, de sa fragilité émotionnelle et de ses conflits. Notre jeune héros ne veut pas d’une destinée déjà  tracée par sa  famille.

Il choisit son chemin et le suit, coupant ainsi les  fils qui le reliaient aux siens et à la tradition, comme le seraient ceux d’une marionnette à la recherche de sa liberté, cette liberté  apaisante qu’on ne trouve pas autour de soi mais bien à l’intérieur de soi, parmi notre labyrinthe intérieur.


La société moderne nous présente une grande palette illusoire "pour vivre mieux". Suivons-nous ces critères dictés par la société ou choisissons-nous réellement ce que nous désirons... Nous parlons  de  choix: qu'est-ce qu'un bon ou un mauvais choix ? Et qui mieux que la vie détient la réponse? Nous devons être prêts à lâcher la vie que nous planifions pour  accueillir celle qui nous attend déjà.


Maxence Fermine parle toujours d’un ailleurs dans ses romans. Avec Neige, il nous fait voyager au Japon. Et le Japon a toujours exercé sur nous une grande fascination car il représente une quête,  celle de l’autre, si différent, mais qui aide à se construire. Notre identité cachée se révèle en connaissant celle d’autres cultures.


Nous prenons comme référence l'anthropologue et mythologue américain Joseph Campbell qui, suite à ses nombreuses  recherches, a établi la théorie du monomythe. Il affirme que tous les mythes suivent les mêmes schémas  archétypaux. C'est une base narrative destinée à construire des voyages initiatiques.


Kiké Gomez

A l’aube de ses 17 ans, Yuko doit prendre

une décision: être prêtre ou militaire.

Pourquoi son père lui impose-t-il un choix

de vie?

Pourquoi suivre la tradition familiale lorsqu’elle

ne nous correspond pas?

Le chemin de la réflexion le mène à la montagne.

Il y découvre la neige, nouvelle source d’inspiration

pour lui, qui va déterminer son choix.

Ce regard porté sur le monde a été depuis

longtemps initié par ses parents mais c’est

pour lui une révélation. Il veut être poète...

« Ma première création est la pièce H, montée par le collectif Zapallo de Troya, au Chili avec lequel nous avons expérimenté la construction et la manipulation de marionnettes inspirées du Bunraku. C'est à cette occasion que j'ai invité Alicia Quesnel à travailler avec nous. Parallèlement, nos expériences se sont enrichies en  travaillant  au sein d’autres compagnies : La Troppa, Viaje Inmovil, la Cie Sourou. Cela nous a permis de partager différentes visions du théâtre.

NEIGE LE DEPART

Auteur

Maxence Fermine

Interprètes  

Adam Baladincz, Ixchel Cuadros, Kiké Gomez et Alicia Quesnel  

Adaptation

Kiké Gomez, Lucie Kergroach et Alicia Quesnel

Conseiller  à la fabrication et à la manipulation de marionnette japonaise

Thomas Lundqvist

Conception des marionnettes Kiké Gomez

Réalisation des marionnettes Kiké Gomez, Thomas Lundqvist, Eduardo Jiménez et Alicia Quesnel

Stagiaire marionnettes Clara Liégard

Eclairagiste Cristobal Castillo

Régisseur Lumière Olivier  Beaudequin et Gullaume Haushalter

Musique Sokio Diaz

Régisseurs SonJérome Oeil de  Saleys et Nicolas Keslair

Scénographie  Kiké Gomez

Réalisation des décors Franck Bourget, Gilles Loubet,  Kiké Gomez, Eduardo Jiménez  

Costumes Antoinette Magny et Sophie Ongaro

Graphisme et page web Eliza Rizo et Kiké Gomez

Assistante à la mise en scène Lucie Kergroach

Mise en scène Kiké Gomez et Eduardo Jiménez


©Alkime Grafk

Accueil     Cie     Créations     Médiation culturelle      Construction      Blog      Contact